Eveil aux arts

Contact : delirovores@gmail.com / 06 98 45 24 38

Nos éveils aux arts ont plusieurs objectifs :

– Partager et transmettre les aptitudes artistiques que je développe depuis des années (street-art, cubisme, body-painting, lettrage…) autour de plusieurs techniques et styles.

– Découvrir une partie de l’histoire de l’art par l’expérimentation. Du plus ancien (arts premiers) à aujourd’hui (street-art) via une douzaine de domaines, tout en expliquant comment certains genres en ont influencé d’autres à travers les époques.

– Montrer que l’art est accessible à tous, et va bien au-delà des supports classiques qu’on lui prête habituellement.

Articulations possibles : cycle de 10 ateliers / atelier unique / après-midi découverte des arts / journée découverte

Les principaux domaines explorés sont les suivants. Selon le matériel, le nombre d’ateliers et les souhaits, il est possible d’explorer tous les domaines sur un cycle, ou seulement quelques-uns, ou un seul.

–> Street-art

Le street-art digne de ce nom respecte trois règles d’or : partage, écologie, bricolage.

Partage : car s’exposer dans la rue, à la vue et au su de tous, correspond à un art populaire basé sur l’échange. L’occasion de programmer de petits « partenariats » avec les commerçants du quartier acceptant d’exposer des œuvres dans leurs vitrines.

Ecologie : car de nombreuses créations se font à partir de papier recyclé, carton, matériaux de récupération, feuilles de brouillon.

Bricolage : car on fabrique ses propres marqueurs, on fait des mélanges d’encre, on crée ses couleurs.

–>Cubisme et minimalisme

Comment représenter un personnage, une expression avec un minimum de traits ? Ou donner dans la difformité tout en apprenant à équilibrer les couleurs ? Cubisme et minimalisme permettent de mieux comprendre Picasso, Miro et bien d’autres, tout en créant son propre style.

–>Action painting

Création d’œuvres abstraites spontanées en maniant pinceaux, marqueurs et bombes.On apprend à faire des coulures, projeter des gouttelettes, créer un effet ciel étoilé à la bombe de peinture…

–>Maquillage

Apprentissage de techniques au feutre spécial (partant très facilement à l’eau et au savon) pour du maquillage sur les visages, mains et bras. L’art moderne associé au maquillage permet une approche de ce dernier totalement différente du maquillage classique.

–>Lettrage & graffitis

Une passerelle entre l’ancien temps et la société actuelle. A travers différents travaux, les enfants explorent les calligraphies d’antan et voient comment elles ont influencé l’univers du lettrage et du graffiti d’aujourd’hui. Chacun est ensuite invité à développer sa propre écriture via une approche tag (lettres non remplies), graff (lettres remplies), calligraphie (écriture biseautée), ou par un mélange des trois, en choisissant un haïku.

–> Collages à la Matisse

Matisse : simplicité, candeur et génie ! Présentation des différents styles de l’artiste, mais surtout de ses collages. Création pour chacun :

– soit d’un ou de plusieurs personnage(s) en monochrome,

– soit d’un assemblage de formes plus abstraites.

Le tout en observant ces phases : choix de la ou des couleur(s) / crayonné de chaque forme (ou de chaque partie du corps) / découpage des parties / collage.

–> Visage projeté

Cette technique est souvent la partie préférée des enfants : chacun est pris en photo, façon portrait. / Chaque photo est projetée (carte SD) au mur ou sur le tableau à l’aide d’un mini projecteur de poche. / On colle une grande feuille sur la projection : avec un crayon de papier, on reproduit en pointillés les principaux traits du visage. / Puis chacun prend sa feuille et reproduit son visage en y ajoutant des effets (effets tribaux, Andy Warhol, street-art…).

–> Mandalas

Présentation de mandalas, puis création. Selon le cas : mandala personnel en partant d’une petite forme central, on développe autour d’autres formes de plus en plus grandes. Ou bien coloriage d’un mandala imprimé, et apprentissage de l’équilibre et de l’harmonie des couleurs. Selon  son envie, l’enfin choisit un motif simple ou plus élaboré.

–> Masques africains

Présentation de visuels de masques africains réels, puis de masques simplifiés (pour comprendre le principe de l’adaptation). Crayonné de masque, puis découpage et formation du masque (avec élastique). Enfin, coloriage ou décoration de chaque création. Par ce biais, on explore également la signification symbolique du masque, son message, à quel rituel il se prête.

–> Pochoirs

Présentation et démonstration d’un pochoir (résultat et matériel) afin de comprendre le principe. Après une étude de différents styles de pochoirs, on passe aux créations. Crayonné, découpage, puis création du pochoir en extérieur, à la bombe de peinture. Expérimentation de plusieurs façons d’appliquer le pochoir (passer des traits de crayon, des coups de pinceau, une autre couleur…) et constater les rendus parfois opposés que l’on obtient avec un même motif.

–> Pixel Art

Passer de l’écran (et notamment des jeux vidéo) à l’art en créant des choses ou personnages tout en pixels. Soit via des collages sur une grande feuille, soit (mieux !) en collant des carrés de couleurs sur une vitre. Les héros de jeux vidéo préférés des enfants peuvent ainsi être créés en version pixel.

–> Land art

L’apprentissage de l’art allié au respect de la nature, ainsi qu’à l’exploration de la faune et de la flore. Dans un jardin, un square ou un bois, les brindilles deviennent des chemins, les branches des corps, les feuilles des maisons… Sans rien arracher ni détruire, on utilise la beauté de la nature pour y ajouter une touche humaine, en associant créations individuelles et collectives.